• 7 commentaires
  • Voici Ebène de la Voute Azurée, dit 'le chien'; le plus petit et dernier membre de la famille.

    Il est né au mois de mai 2009, cad. 4 mois à l'heure où nous écrivons ces lignes.

    Il est aux chiens ce que le couteau suisse est aux armes: facile à ranger dans une boite à gants.

    Ne vous fiez pas aux apparences, c'est un véritable fauve qui aura vite fait de vous sauter à la gorge si vous vous approchez trop prêt de Charlotte!

    Plus sérieusement (quoique...), l'idée récente de ce nouvelle ajout à la famille nous vient d'un récit de voyageurs qui se sont au matin réveillé dans un camion posé sur des parpaings. En effet, on leur a volé les 4 roues pendant leur sommeil!

    Alors même si on va pas lui faire faire un stage dans les arènes de combat, on espère que son instinct pourra un jour nous alerter d'un danger exotique. Au pire, vu comme c'est parti pour l'instant, il pourra faire fuir les voleurs avec ses crottes qui tuent et qu'il dépose partout. Ah, le bonheur d'éduquer un chiot...

    Ceci dit, Laurent voulait un husky, mais après réflexion, ça n'ira pas trop dans le désert Saharien. Pour que Virginie accepte l'idée d'avoir un chien, il a du restreindre ses prétentions!


    2 commentaires
  • Laurent, 36 ans, né le 29 Septembre 1973, à Versailles, même si je préfère dire que je suis Chambérien car c'est là que j'ai passé toute mon enfance.

    Passionné de montagne, j'ai fait mon service militaire au 13e Bataillon de Chasseurs Alpins.

    Mon émission de télé préférée: Ushuaia. J'ai presque tous les épisodes parus dans les années 80-90 sur VHS si ça intéresse quelqu'un!

    Mon métier: Chef d'entreprise ou pompier volontaire... moi je dirai aventurier. J'aime prendre des risques, c'est juste quelquefois difficile à expliquer à mes proches...

    Pour moi, toute les expériences sont bonnes à vivre: "ce qui ne tue pas nous rend plus fort!"

    Mon caractère: grande gueule, leader, on me reproche d'être dur. Virginie dira que je suis un enfant gâté et un éternel insatisfait. Je me vois surtout comme un anxieux...

    J'ai peur d'une chose: être à l'article de le mort et être déçu du sens que j'aurai donné à ma vie. J'ai peur de me dire à ce moment là que je n'ai pas vécu et que je n'ai pas sû saisir cette chance de vivre..

    Je veux rester un enfant et m'étonner de tout. C'est pour ça que je veux vivre cette aventure auprès des miens.

    Cette aventure est non seulement pour moi une manière de leur montrer que l'on peut réaliser ses rêves, mais que la vie est belle, qu'elle est un cadeau qu'il convient d'accepter.

    J'attends de ce voyage de voir de belles choses, mais aussi des rencontres hors du commun. J'espère trouver une cause qui donnera un sens à mon existence et me permettera d'écrire les premières pages du livre de l'immortalité.

    Elle est pas belle la vie?


    3 commentaires
  • Charlotte, 19 mois, née le 23 février 2008 à Melun

    Je suis gardée par une TOP assistante maternelle.

    Je suis la petite dernière d'une famille de 3 enfants. Donc, je dois faire ma place et m'imposer à ma manière.

    Pour l'instant je suis dans l'âge du 'Non!!!", alors laissez-moi tranquille!

    Sur la photo: la tâche du haut au dessus de mon nez et sur ma robe, c'est du chocolat. J'adore ça! Celle du bas, c'est un peu de sang car je veux passer partout, tant pis si ça fait 'boum' des fois!

    Mes passions: mes doudous, les chaussures, le téléphone... et ma mômon!


    2 commentaires
  • Marine, 6 ans, née le 30 janvier 2003 à Rueil Malmaison

    Je suis, actuellement au CP.

    Mes parents me surnomment 'Belle des Champs", ca résume bien mon caractère: rien ne me perturbe, je suis à l'aise avec les personnes et je suis (presque) toujours de bonne humeur.

    J'aime la nature et les animaux. J'adore cueillir des fleurs et je fais du poney. J'adore jouer dans le jardin avec les papillons, les escargots et les coccinelles. C'est moi qui m'occupe le plus d'Ebène et je suis contente de partir avec lui.

    J'aime bien jouer au trampoline et au toboggan.

    Par contre, j'ai horreur du sport. On dit que je suis maladroite.

    Quand je serai grande, je serai soit maîtresse de poney, soit maîtresse d'école.

    Le projet "Chamaco" me plait bien mais je ne sais pas trop à quoi m'attendre. On verra bien, ca peut être marrant, surtout si on voit des dauphins.

    Je veux voir tous les pays et inviter des copains et des copines. J'ai très envie que vous veniez tous me rejoindre!


    votre commentaire
  • Corentin, 8 ans, né le 23 avril 2001 à Lyon

    Je suis, actuellement en CE2.

    Je suis un garçon studieux, curieux, sportif et sensible. J'aime bouger, être avec mes copains et jouer à la Wii.

    Je grimpe partout et on m'appelle 'le petit singe'.

    Quand je serai grand, je voudrai être chanteur. Avant je voulais faire bricoleur de maison, mais c'est trop dur.

    Le projet "Chamaco" ne me plait pas trop car je vais devoir quitter tous mes copains, mes jouets et mon petit confort quotidien.

    Sur le plan du camion, mes parents n'ont même pas prévu la baignoire!

    Je veux voir toutes les îles où il y a du corail et plein de poissons de couleurs différentes. J'aimerai bien faire de la plongée. Si on voit pas de baleines, je dirai que c'est le plus nul voyage.

    Le plus difficile pour moi, ça va être de renoncer aux écrans pendant tant de temps. il me reste encore un an pour profiter et faire le plein.

    De toute manière mon papa est encore plus accro que moi!



    2 commentaires
  • Virginie, 32 ans née à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe le 15 Juin 1977.

    J'ai fait une école de gestion hôtelière. C'était le début de mes rêves de voyages. Mais, je n'ai pas beaucoup, si ce n'est pas du tout, travaillé dans ce domaine.

    Je suis une femme plutôt réservée, maternelle, souriante et active. J'ai horreur de ne rien faire. Dans notre couple, je suis, comme se défini le papa de Laurent, le tender qui alimente la locomotive.

    Ce projet "Chamaco" me tient énormément à coeur. Et, ce n'est pas Laurent qui me contraint à faire ça (pour toutes les personnes qui en doutent encore....). Et, si on pouvait, je partirais demain. Ma seule préoccupation et mon seul frein sont nos enfants (leur scolarité et leur santé).

    J'aimerai consacrer ma vie aux enfants démunis, malades.... Chamaco va, peut-être, m'aider dans ce sens et me donner des idées.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique