• Namibie

    Nous refermons les portes de notre voyage dans le temps pour ouvrir celles de l'espace.

    Le grand espace!

    Avec une densité de population de 2,5 habitants au kilomètre carré, la Namibie est l'un des pays les moins peuplés du monde.

    Ici, le minéral est roi et nous offre, tout au long de notre voyage, des paysages à couper le souffle.

    Autant vous le dire tout de suite, c'est un véritable coup de coeur que nous avons eu pour ce pays, ce qui explique pourquoi nous avons mis tant de temps à écrire cet article!

    Les premiers (milliers de) kilomètres dans la bande de Caprivi au Nord-Est du pays ressemblent fort à ceux qu'on a connus en Zambie. Une route interminable et monotone, au bord de laquelle nous croisons une famille d'éléphants, mais aucun être humain. Charlotte: "C'est là qu'on était hier".

    Petite étape au bord du fleuve Okavango, à la limite du Bostwana.

    1. grothfontein
     
    C'est en arrivant à la ville de Tsumeb que nous nous rendons compte à quel point nous avons changé de monde. Nous nous retrouvons dans un camping de luxe, dans lequel nous côtoyons des vacanciers blancs venus d'Afrique du Sud dans des pickups ultra-modernes et sur-équipés. Ils restent ici toute la journée. Leur préoccupation principale est le 'braai' (bbq local). Nous avons l'impression que les plaques de désensablement au flanc des véhicules ne servent que pour le décor. Nous n'avons pas notre place ici et repensons avec tristesse et nostalgie à cette Afrique Noire grouillante de vie et de joie. Des grilles nous "protègent" des enfants noirs qui nous observent. La cage est dorée.
     
    2. tsumeb
     
    Dorée également, la cage qui nous permet d'observer les animaux du parc d'Etosha. Les trois campings à l'intérieur du parc fonctionnent comme un zoo, mais à l'envers. Ils sont tous organisés autour de trous d'eau dans lesquels les animaux se relayent pour s'abreuver. Et nous, pauvres bipèdes nus derrières nos barreaux et nos appareils photos, nous les voyons défiler, le jour et la nuit sous les projecteurs.
     
    Le parc est magnifique. Ici, nous avons eu la possibilité de voir une faune riche et variée. C'est avec un réel plaisir que nous parcourons les pistes du parc avec notre camion. Nous avons déjà eu notre compte de faune africaine. Nous n'avons plus besoin de voir à tout prix notre lion ou notre guépard et nous privilégions l'effet de surprise à celui de la quête. Nous flânons avec un plaisir d'autant plus grand que le prix d'entrée du parc est nettement plus abordable que ceux du Kenya ou de la Tanzanie. 
     
    3.1. etosha
    3.2 etosha
     
    A proximié du parc, nous bivouaquons dans une ferme de guépards. "Proximité" en Namibie, cela signifie tout de même à quelques centaines de kilomètres, tant le pays est vaste.
     
    4. ferme des gu����¯�¿�½������©pards
     
    Des fermes de ce type bénéficient d'aides de l'Etat. Le guépard est fortement menacé. Ici, trois guépards sont domestiqués et quinze autres sont semi-sauvages. Ils sont nourris chaque jour. Si certains d'entre eux ne se présentent pas, c'est qu'un springbok est passé à travers le grillage et donc dans leurs griffes. Le spectacle est magnifique. Ce jour là, nous étions les seuls visiteurs et ils étaient là tous les 15.
     
                  
     
    Au Nord-Ouest du parc d'Etosha, nous entrons dans le Kaokoland, sur les terres du peuple Himba, un peuple de bergers nomades. Les femmes Himbas consacrent 80% de leur journée à leur beauté. Elles s'enduisent le corps d'une pommade ocre, à base de graisse végétale et de poudre d'hématite qui leur permet de se protéger du soleil. Elles s'interdisent l'usage de l'eau pour la toilette et purifient leur corps avec les senteurs dégagées par le bois des arbres mopanés. Très pudiques, elles ne montrent leurs chevilles à aucun prix! Les bijoux qui les couvrent indiquent leur statut marital et le nombre de leurs enfants. 
     
    5.1 himbas
     
    C'est ici que nous rencontrons le vrai Kirikou!
     
    5.2 himbas
     
    A partir de la ville Kamanjab et jusqu'à notre sortie du pays, la route se transforme en piste. Une piste très roulante qui laisse derrière nous un nuage de poussière blanche qui vient s'infiltrer dans les moindres recoins du camion. En poursuivant vers le Nord, nous traversons la ville d'Opuwo, puis nous nous dirigeons vers les chutes d'Epupa. C'est sur cette route que nous faisons la connaissance des Claventure (prononcer "c'est l'aventure"), une famille française qui sillonne les routes du monde depuis 4 ans en camping-car. Leur voyage se terminera bientôt en Afrique du Sud.
     
    C'est ensemble que nous retournons vers la ville de Kamanjab où nous nous arrêtons quelques jours pour réparer la clé de contact du camion. Nous nous installons dans le camping d'Oppi-Koppi qui accueille gracieusement les voyageurs au long cours, ceux qui n'ont pas de plaque africaine.
     
    Si les réparations du camion ont duré 3 jours, nous y resterons 10 jours, tant l'accueil et l'ambiance ont été chaleureux. Et dire que sans cette panne, nous ne nous serions pas arrêtés dans ce bled! Nous faisons la connaissance de nombreux autres voyageurs, avec qui nous partageons de grands moments. Vous pourrez consulter leur blog dans notre rubrique dédiée.
     
    5.3 himbas
     
    C'est de nouveau livrés à nous même (ce qui est rare depuis notre départ de France) que nous sillonnons les pistes couvertes de "fech-fech" en direction de Twyfelfontein pour découvrir les roches gravées par les Bushmen; une forêt d'arbres pétrifiés depuis 260 millions d'année et la Welwitschia Mirabilis, une espèce endémique de plantes qui peut vivre plusieurs milliers d'années.
    Nous nous rendons compte que nous quittons la terre des Noirs pour pénétrer dans celle des Blancs par les clôtures qui bordent les routes. Pas moyen de prendre les chemins de traverse. Ici c'est désormais "propriété privée".
     
    7.1 twyfelfontein
     
    Petit arrêt à Organ Pipes et à Burnt Montain.
     
    7.3 twyfelfontein
     
    C'est un peu plus loin qu'une vis dans le moteur décide de casser, bloquant notre accélérateur en sur-régime.  Il est 18h. Comme à notre habitude, nous nous asseyons au bord de la route, attendant notre sauveur du jour. Sauf que là, nous sommes de nouveau dans le désert et qu'il n'y a personne, mais vraiment personne. Une voiture de touristes anglais, voyant notre cabine relevée, vient aux nouvelles. D'ailleurs, on ne croise que des touristes sur les routes de ce pays vide! Ils sont les clients d'une lodge à une vingtaine de kilomètres de là et nous promettent de faire passer le SOS. Qui dans un hôtel de brousse pourrait bien venir en aide à un vieux camion français? Nous attendons, confiants dans notre bonne étoile, et surtout parce que nous ne pouvons rien faire d'autre... Le même soir, le directeur du lodge arrive en 4x4 avec son plus proche voisin (c'est à dire éloigné de 20 kils). Ils passent quelques appels. 30' plus tard, un Unimog vient nous remorquer jusqu'à un garage où nous passons la nuit. Le lendemain à 10 heures du matin, nous reprenons la route. L'ensemble nous aura coûté 40 euros.
     
    Nous décidons de passer à l'hôtel pour remercier notre sauveur d'un soir qui avait disparu, sitôt le camion remorqué. Histoire également de découvrir ces fameuses lodges africaines qui nous faisaient phantasmer dont le tarif demesuré nous interdisait l'accès.
     
    Veuve-Cliquot rosé et vue unique au monde! 
     
    7.2 twyfelfontein
     
    Alors vous comprendrez que c'est avec ce vieux camion et rien d'autre que nous voulons achever notre tour du monde!
    Et c'est ainsi que, petit à petit, nous nous rapprochons des côtes de l'Atlantique. Le paysage change. La végétation disparait. Plus rien désormais n'accroche notre regard. Puis, soudain, elle apparaît.
    La mer!
    Depuis Dar-Es-Salam au bord de l'Océan Indien, nous venons de traverser l'Afrique d'Est en Ouest...
     
    8.2 cape cross

               
    Nous longeons la côte jusqu'à la colonie d'otaries de Cape Cross. Il ne manque qu'une chose avec ces blogs multimedias: ce sont les odeurs! Quoi que...
     
    8.1 cape cross
     
    Puis c'est Swakopmund et enfin Walwis Bay, où nous restons 3 jours au pied de la Dune 7.
     
    9. walvis bay
     
    Miramib, où nous trouvons des aménagements de camping in the middle of nowhere.
    Ici encore, on se tait, en espérant que les images parlent d'elles-mêmes...
     
    10. mirabib
     
    Solitaires à Solitaire.
     
    11. solitaire
     
    Puis c'est au tour des dunes rouges de Sossusvlei de nous émerveiller.
    Même si les paysages sont indescriptibles, ils sont victimes de la surexploitation touristique un peu honteuse de la part du gouvernement. C'est dans ces moments-là que le Désert Blanc d'Egypte nous manque.
    Nous aurions également tellement aimé redonner le toucher du sable chaud au roues de notre Chamaco... 
     
    12.1 sossusvlei
    12.2 sossusvlei
    12.3 sossusvlei
     
    Puis vient la ville de pêche de Lüderitz (pêche au diamant et pêche au poisson) et, non loin de là, le village fantôme de Kolmanskop, ancienne ville diamantifère, maintenant envahie par le sable du désert du Namib.
    L'intérieur de certaines maisons ressemble à notre camion après une journée sur les pistes du pays...
    Regardez-bien les photos ci-dessous. Deux d'entre elles ont été prises au même moment.
    Alors vous l'avez vu ce spectre?
     
    13. luderitz
     
    Nous finissons notre voyage en Namibie par le Fish River Canyon, le deuxième plus grand canyon du monde après celui du Colorado et les sources d'eau chaude de Ai-Ais. L'arbre est l'aloe dichotoma, l'arbre national de Namibie.
     
    14. fish river canyon

    La Namibie est une des dernières véritable terres d'aventure. Une terre sauvage, des paysages hallucinants, une faune exceptionnelle, comme nous n'en avons jamais vu en Afrique. Nous avons dû chercher au fond de nous-mêmes des motivations pour quitter ce pays... une semaine après l'expiration de nos visas!

    Nous étions tristes en arrivant, tristes en partant. C'est un peu ça, aussi le voyage! 

    Film à voir: Les Dieux sont tombés sur la tête

    Rendez-vous en Terre Inconnue: Muriel Robin chez les Himbas


  • Commentaires

    1
    elyane et g
    Dimanche 19 Juin 2011 à 09:00
    mais vous vous rendez compte ,ce que vous faites vivre à vos enfants...!!!! génial ! exceptionnel ! mais leur vie sera.....je crois... meilleure tellement ...mieux.même si vous arrêtez votre voyage là because finances,c'est tellement du 100 non 1000 même 2000% positif.et égoïstement je voudrais que votre voyage s'arrête là pour pouvoir vous rencontrer en france et ..parler..vous écouter...et savoir que faire pour sauvegarder justement les finances pour que le voyage dure,enfin plein de choses.je vous souhaite malgré tout de continuer jusqu'au bout sur votre lancée et ainsi pouvoir vous lire encore et savourer vos videos.merci.Elyane
    2
    missclic
    Lundi 20 Juin 2011 à 18:57
    waouh! que de belles images merci
    3
    Cacharel
    Jeudi 14 Juillet 2011 à 22:22
    Bravo et bon anniversaire. cela fait un an que vous vivez sur les routes d'europe et d'Afrique. Bise de st germ
    4
    CHANTOU
    Mercredi 20 Juillet 2011 à 23:30
    Quel bonheur de découvrir à chaque fois votre reportage, les étapes que vous faites, les rencontres que vous faites. Quelle chance de pouvoir réaliser une grande aventure surtout avec vos enfants qui ont pu s'apercevoir que le vrai bonheur ce n'est pas le confort et l'opulence. Merci et faites moi encore rêver.
    5
    Diane
    Mercredi 20 Juillet 2011 à 23:31
    De mon Mac, j'admire vos photos et me délecte de vos narrations. Quel bonheur que celui que vous partagez avec vos enfants ! Ex habitante d'afrique de l'ouest, j'ai particulièrement apprécié votre descriptif de la cage dorée pour blancs... tellement vrai et tellement constaté lorsque j'étais enfant et que nombre de blancs se vantaient d'avoir vu l'Afrique...du fond de leur Club Med...... Bravo pour le courage et la détermination dont vous faites preuve tous les 5. C'est beau !
    6
    e.mallié
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 07:22
    Bonjour à tous, je découvre vos photos de la Namibie en arrivant au bureau à 7:00... simplement magique... la journée n'en sera que sera plus belle... merci et bonne continuation à vous deux et vos Kids... éric
    7
    am
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 07:43
    Trop beau, fantastique, génial nous vous suivons depuis votre départ, mais cette fois c'est EXTRAORDINAIRE. Nous avons programmé notre départ autour du monde pour 2013 et avions décidé de ne plus passer par l'Afrique mais là? C'est trop beau nous allons y réfléchir à nouveau. Merci pour ces minutes magnifiques passées à regarder notre écran. Bonne route à vous. (les enfants semblent avoir bien récupéré) AM-G
    8
    goydolo38
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 16:07
    Bonjour Chamaco, Merci encore pour nous faire vivre vos aventures, tout d'abord des félicitations aux photographe, les clichés sont de plus en plus beaux et la mise en page soigné, j'image déjà le fabuleux livre que va naître derrière ce périple, bravo. On est ravi de vous voir en pleine forme, les enfants sont magnifiques, continuez bien, prenez bien soin de vous et au prochain épisode. Bisous à tous, guydolo38
    9
    crocolive
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 18:08
    magnifiques images et joie de vivre de toute la petite famille comment ne pas avoir envie de partager avec vous ce pays magnifique maintenant il reste a faire des economies pour le voyage et surtout (oser) quel exemple pour tous les enfants qui suivent votre aventure regalez nous encore et que le dieu des voyageurs vous vienne toujours en aide
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    marmotta60
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 19:31
    Superbes photos et belle mise en page qui les met en valeur, ce reportage sur la Namibie donne bien envie d'aller là-bas. A l'approche de l'Afrique du Sud on sent aussi toutes les contradictions de cette région du monde, entre modernité et traditions, blancs et noirs, les conceptions contrastés du tourisme.... la vôtre me plait beaucoup ça c'est du voyage ! Chacun de vos reportages est une belle évasion virtuelle, allez je vais vous faire "rêver" à ma façon, je suis en vacances en Savoie, hier il a ........neigé ! Bonne route et au plaisir de lire la prochaine étape.
    11
    Yann
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 19:51
    Belles photos, joli parcours, y'a comme qui dirait une saveur dans ce pays que vous nous avez joliment transmis. Ca donne encore plus envie de pouvoir vous retrouver sur ces routes, pour partager un bout de chemin et que je puisse découvrir dans vos regards toute cette magie du voyage qui a du vous marquer depuis un an. Un an, un bel itinéraire, il me tarde de découvrir la suite de votre parcours, pour faire un saut sur votre itinéraire à votre rencontre :) Bises à tous
    12
    ferrie
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 21:59
    vous auriez pu svp parler du dr MENGELE pere du boureau des camps d hitler sur la facon dont il traitait les femmes himba elles obligees de fuire en angola
    13
    calypso
    Vendredi 22 Juillet 2011 à 07:32
    Ancien marin ayant fait des escales régulières en Namibie entre 1994 et 1997 (Walvis Bay, Luderitz ...), votre article m'a remis en mémoire les paysages magnifiques de ce pays que j'aime beaucoup. Sauvage, nature reine, population sympa, ce pays méconnu est plein d'atouts. D'autre part, résidant à la Réunion, je vous confirme moi aussi que nous n'avons pas d'hiver Austral cette année. Bonne route à vous. Cordialement. Jean-denis.
    14
    mim
    Vendredi 22 Juillet 2011 à 08:27
    encore un grand merci pour ce magnifique récit de voyage...... les vidéos sont magnifiques et les photos aussi bien entendu - on en prend plein les yeux - j'imagine que les enfants sont ravis et émerveillés comme je le suis moi-même - continuez à me (nous) faire rêver - c'est magique, énorme, émouvant.... je ne trouve pas les adjectifs pour traduire ce que je ressens à chacun de vos récits......... je vous embrasse tous très, très fort....... que Dieu vous garde.......... mima
    15
    Shado team
    Vendredi 22 Juillet 2011 à 21:01
    SUPERBE !!! C'est grâce à des messages comme le vôtre qu'on garde confiance dans la suite du voyage. Merci pour votre magnifique témoignage.
    16
    kikitoto
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:04
    Coucou C'est vraiment plus que beau! Nous avions cru comprendre que vous hésitiez a poursuivre ,alors vous continez? Merci pour nous en bons égoistes que nous sommes.Bonne route ou bonne piste!!
    17
    Marco
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:39
    Merci les Chamacos pour vos récits fantastiques et toutes ces merveilleuse photos. J'adore vous retrouver sur mon petit ecran et grace à vous, je voyage aussi pour un instant ...mais un instant magique. Je partage entièrement votre mode de voyage vrai, au contact de la nature et surtout des populations rencontrées. C'est ça l'Aventure et non les camps de concentrations dorés pour Blancs en mal de dépaysement. Comme je vous envie de vivre cette aventure exceptionnelle. Encore une fois MERCI de faire partager votre expérience avec une écriture si prenante. Marco
    18
    Ludo
    Vendredi 29 Juillet 2011 à 21:44
    Salut les jeunes, Ici un quantième de la TR 132 ! Bravo pour la qualité de vos récits et de vos photos, quel plaisir pour moi de lire ça. On a dîné cette semaine à la maison avec Antoine et Olivier et on a pensé à vous. On se disait que lire vos aventures avait un double effet : à la fois, on vous envie avec tout ce que vous découvrez chaque jour, les rencontres, les paysages, l'inattendu... la vie quoi ! Et à la fois, on se demande tous si on aurait le courage de faire ça. Maintenant, si des "bodyguards" africains de 100 Kg sont là pour vous protéger des voleurs...vous ne risquez peut-être pas grand chose. Ici, c'est pour l'instant un été bien pourri, au niveau météo en tout cas. Pour le reste, le moral est là bien sûr. La maison avance bien est devrait être terminée fin septembre pour un déménagement en octobre. La cave sera bien remplie pour votre retour et vous pourrez ainsi retrouver les joies de nos si bons vins français (faut bien qu'on se consoler... "chacun trouve son plaisir où il le peut..") Je vous embrasse bien fort, amitiés sincères, Ludo
    19
    famille Bacotte
    Samedi 30 Juillet 2011 à 22:11
    Bonjour à vous, Images sublimes de votre voyage dans ce monde si contrasté! Nous avons les yeux remplis des ces paysages grandioses...Pour vacances "classiques" avec météo variable!!!! Alona est très contente des cartes postales de Charlotte. Elle te fait des gros bisous. Je pense que vous devez être aussi coquine, toute les deux. Je souhaiterais vous envoyez quelques photos par e-mail; pouvez-vous me l'envoyer? Bons vents. Eric, Valérie, Emie, Ilian, Alona et Olyne.
    20
    latnach
    Dimanche 31 Juillet 2011 à 12:28
    Bonjour à vous Encore un très beau récit ,des photos magnifiques et la dernière vidéo....à pleurer de part sa beauté.!! Bonne route à CHAMACO
    21
    markus
    Dimanche 7 Août 2011 à 16:59
    Bonjour, Merci pour ce super reportage photographique. Bonne continuation.
    22
    hmeulen
    Dimanche 14 Août 2011 à 17:11
    Vous faites de superbes photos. Je suis amateur photo Top niveau je sais donc de quoi je parle. Je les aimerais parfois plus grandes pour mieux en profiter mais je comprends que ce n'est pas possible. Quelle est la musique sur le film à la fin du reportage sur la Namibie ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :